Close

Tout savoir sur les problème d'escarres

Posté le 29/11/2017 par Barbara | Infirmière conseil

Tout savoir sur les problème d'escarres

incontinence et fuites urinaire, escarres

L'incontinence urinaire touche particulièrement les personnes à mobilité réduite, à fortiori grabataires. En effet, les personnes qui sont dans l'incapacité de se déplacer pour aller aux toilettes nécessitent une prise en charge pour gérer l'incontinence urinaire et fécale. En plus de cela, l'immobilisation prolongée peut provoquer un certain nombre de problèmes cutanés, notamment les escarres.

Escarres : Définition et généralités

formation escarres

L'escarre est une plaie cutanée consécutive à une hypoxie tissulaire provoquée par une pression excessive et prolongée. Plus précisément, la formation des escarres est consécutive à une diminution de la quantité d'oxygène distribuée par le sang aux tissus, résultant elle-même de la pression continue exercée sur la partie du corps recevant cette pression.

Les problèmes d'escarres surviennent dans les cas d'immobilisation prolongée, comme lors d'un séjour à l'hopital. Les personnes à très faible mobilité, voire grabataires sont particulièrement sujettes aux problèmes d'escarres car le manque de mouvement implique la pression cutanée décrite ci-dessous et ainsi une distribution plus difficile de l'oxygène dans les tissus.

En France, l'age moyen de porteur d'escarres est de 74 ans.

Comment se forment les escarres ?

Les escarres sont la conséquence de deux facteurs :

  • UNE PRESSION TROP FORTE SUR LES TISSUS CUTANÉS.

La pression importante bouche les vaisseaux sanguins cutanés voire sous-cutanés. La pression exercée sur ces vaisseaux empêche l'acheminement de l'oxygène sur les tissus de la peau et provoque dès lors des lésions. Il est impossible de définir à partir que quelle pression les escarres commencent à se former car elle varie en fonction de la personne.

  • UNE PRESSION TROP LONGUE

Une simple pression de courte durée ne va pas immédiatement provoquer la formation de lésion sur la peau, autrement dit des escarres. C'est précisément une pression trop importante sur les vaisseaux sanguins de manière prolongée qui aura pour conséquence la formation d'escarres.

L'hypoxie tissulaire

L'hypoxie tissulaire est la conséquence d'une mauvaise irrigation en oxygène. Tous les tissus du corps ont besoin d'oxygène pour se régénérer. Le manque d'oxygène entraine le dépérissement irrémédiable des tissus. Il peut s'agir des tissus externes comme ceux de la peau mais dans les cas plus grave, les tissus internes comme les muscles et les os.

L'escarre peut en effet être de gravité variable : on peut distinguer 4 étapes dans le developpement de l'escarres :

  • Etape 1 de la formation des escarres : apparition des rougeurs

L'apparition de rougeur survient généralement après être restée dans une même situation pendant plusieurs heures, comme par exemple en position assise. Le sujet ressent des douleurs localisées, voire des démangeaisons. A ce stade, aucune plaie n'est visible mais seulement une rougeur qui n'entraîne pas de dommage irréversibles.

  • Etape 2 de la formation des escarres : Apparition de cloques

Après les rougeurs apparaissent des cloques sur la zone concernée par l'escarre. A ce stade, seules les cellules de l'épiderme sont altérées, provoquant un changement de couleur plus flagrant de la peau à cet endroit (bleu / violet)

  • Etape 3 de la formation des escarres : Apparition d'un ulcère

A ce stade les dommages sont importants. La peau est sévèrement touchée et de nombreuses cellules capillaires sont à l'état de nécrose. La peau change et devient de plus en plus noire et s'assèche considérablement. A ce stade de développement de l'escarres, les dommages sont irréversibles.

  • Etape 4 de la formation des escarres : Extension de la zone nécrosée

Extension de l'ulcère aux zones environnantes. A ce stade, les dommages s'étendent petit à petit autour de la zone préalablement touchée.

Escarres et incontinence urinaire

La formation d'escarres touche particulièrement les personnes à mobilité fortement réduite. Dans les cas ou le sujet est dans l'impossibilité de se déplacer aux toilettes, il y a de forte chance que ce dernier souffrent d'incontinence urinaire et / ou fécale.

  • L'incontinence urinaire favorise la formation d'escarres.

Comme nous venons de le voir, la peau des personnes grabataires est soumise à rude épreuve : la pression prolongée due à une immobilisation très longue provoque la formation d'escarres localisées.

La fragilisation de la peau est également favorisée par le contact prolongé de la peau avec l'urine. L'incontinence urinaire entretien en effet une macération des tissus de la peau, ce qui va fortement accélérer la formation des lésions naissantes.

  • L'incontinence fécale et la formation d'escarres

L'incontinence fécale favorise aussi la formation des escarres. Outre la macération comme pour l'urine, la forte acidité des matières fécales sont très nocives pour les cellules cutanée.

Comment prévenir la formation des escarres?

L'escarre est une altération des tissus cutanés du à une pression forte et prolongée. La formation des escarres est favorisée par l'état de macération provoqué par l'urine, les matières fécales ou une transpiration particulièrement abondante. La prévention des escarres implique donc une vigilance particulière sur tous ces facteurs :

- Eviter de rester dans la même position trop longtemps

- Eviter le contact prolongé de l'urine et des matières fécales avec la peau : cela implique un change régulier des protections absorbantes dès que cette dernière est saturée en urine ou matieres fecales.

- Il est important de laver, secher et hydrater la peau a l'aide de crème specialement concu pour la prevention des escarres. Les crème au zinc Tena ou Abena sont par exemple de très bon produits dans la prevention des escarres.