Close

Incontinence urinaire féminine : quels sont les traitements ?

Incontinence urinaire féminine : quels sont les traitements ?

L'incontinence urinaire est la perte involontaire d'urine dans un endroit socialement peu propice. Ces fuites urinaires sont souvent vécues comme une fatalité et peuvent rester taboues, alors que plus de 3 millions de femmes de tous ages en souffrent en France. Il existe pourtant des solutions à tous les types d'incontinence, parlez en à votre médecin !

Les traitements de l'incontinence d'effort

L'incontinence urinaire d'effort est la forme la plus fréquente chez les femmes. Elle concerne plus de la moitié des femmes incontinentes en France et prend la forme de fuites urinaires au cours d'un effort physique (une toux, un éternuement, etc..). L'incontinence urinaire d'effort est le résultat d'une fragilisation des muscles du plancher pelvien suite à une ou plusieurs grossesse et / ou à la ménopause dans la majorité des cas.

Les traitements adaptés à ce type d'incontinence sont principalement la rééducation périnéale et la chirurgie.

LA RÉÉDUCATION PÉRINÉALE : COMMENT TONIFIER SON PÉRINÉE ?

Pour les cas les plus légers, la prise en charge de l'incontinence urinaire d'effort passe par la rééducation périnéale. La chirurgie n'est pas inéluctable et n'est résevée qu'aux cas sévères, à savoir des pertes d'urine très abondantes et très fréquentes.

La rééducation périnéale intervient souvent à la suite d'un ou plusieurs accouchements. Au cours de la grossesse, les muscles du plancher pelvien sont soumis à rude épreuve : le poids du bébé (surtout au cours du dernier trimestre), mais aussi les modifications hormonales et bien sûr l'accouchement fragilisent considérablement le périnée, ce qui peut avoir des conséquences sur la capacité de retenir ses urines.

Généralement, les gynécologues prescrivent des séances de rééducation périnéale aux jeunes mamans. Il se peut cependant qu'avec l'age, notamment après la ménopause ou à la suite de plusieurs accouchements sans rééducation, le sujet rencontre des difficultés à contenir ses urines. Dans ce cas et en fonction de l'importance des fuites, il est intéressant d'entreprendre une rééducation du périnée.

Pour aller plus loin lire : La rééducation périnéale

LA CHIRURGIE COMME TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE D'EFFORT

Dans le cas ou la rééducation périnéale s'avère inefficace, une intervention chirurgicale peut être envisagée
Plusieurs types d'intervention sont possibles :

Lire également :

- Bandelette de soutien de l'urètre. En savoir plus
- Sphincter urinaire. En savoir plus
- Electro-stimulation. En savoir plus