Close

L'incontinence urinaire d'effort ou faiblesse urinaire

L'incontinence urinaire d'effort ou faiblesse urinaire

incontinence et fuites urinaire

Ce type d'incontinence urinaire est un problème mécanique, dû à une faiblesse des muscles du périnée et du sphincter urinaire.

incontinence urinaire d'effort

Dans la faiblesse urinaire, la force des muscles situés à la base de l'urètre n'est plus suffisante. Un éternuement, une toux, un fou-rire ou un mouvement vif du corps peuvent entrainer des fuites urinaires. Cet effort physique augmente la pression dans l'abdomen, ainsi que dans la vessie.

Cette pression surpasse alors la capacité d'occlusion des muscles sphinctériens affaiblis, et l'urine s'écoule de manière incontrôlée en faible volume.

La cause de cette insuffisance des muscles sphinctériens est, dans la plupart des cas unaffaissement des muscles du périnée, les suites d'un accouchement, la diminution de l'irrigation sanguine due à des déficits hormonaux lors de la ménopause ou de l'atrophie musculaire générale liée à l'age. C'est la raison pour laquelle la faiblesse urinaire se rencontre presque exclusivement chez la femme. Lorsqu'elle survient chez l'homme, la cause provient généralement d'une altération du sphincter à la suite d'une opération de la prostate.

Un traitement de la faiblesse urinaire chez la femme vise à maintenir la vessie, l'urètre et les muscles sphinctériens en position stable, permettant l'obturation, en cas d'efforts physiques soudains. Il existe différentes possibilités de traitement : par exemple en cas d'incontinence urinaire légère, un entraînement particulier permet de tonifier les muscles du périnée, afin qu'ils puissent à nouveau remplir leur fonction de soutien. D'autres solutions comme le biofeedback, l'électrostimulation et le TVT peuvent être indiquées par votre médecin.

Pour plus de détails, consultez la rubrique La rééducation périnéale

Lorsqu'un deficit hormonal est détecté, un traitement à base d'oestrogènes peut être mis en en place. Les cas plus sérieux peuvent être opérés. Les procédures modernes d'anesthésie permettent d'intervenir même chez les personnes plus agées.

Conseil : en cas de constipation chronique, des mesures permettant la regularisation du transit doivent etre prises car les efforts importants effectues pour evacuer les selles peuvent fragiliser le perinee. Un eventuel surpoids doit egalement etre corrigé.

Lire également :