Close

Le biofeedback

Posté le 08/12/2017 par Barbara | Infirmière conseil

Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça signifie ?

Le biofeedback et l'électrostimulation présentent des points communs comme l'usage de sonde ou d'électrodes.

Le biofeedback ou, en français, la « rétroaction biologique » est une technique de rééducation qui redonne au patient le contrôle sur son corps.

Ce terme de biofeedback regroupe les techniques de rééducation de diverses parties du corps, y compris des organes qui fonctionnent en toute autonomie comme le cœur. Le biofeedback est différent de l’électrostimulation. Les deux techniques présentent des points communs, comme l’usage de sondes et d’électrodes. Mais le biofeedback se distingue par l’interactivité entre l’utilisateur et l’appareil.

Quel est le principe de fonctionnement du biofeedback ?

Ce procédé utilise :

– des capteurs, reliés à la partie du corps à traiter

– un écran de contrôle qui permet au patient de visualiser le travail des muscles ou des organes traités. 

Une fois les capteurs mis en place, le patient suit, sur l’écran de contrôle, les réactions de son corps. C’est la phase de prise de conscience : je respire de telle façon ou je contracte tel muscle, mon corps réagit de telle manière. Cette réaction se traduit par une courbe sur l’écran.

Dans un deuxième temps, qu’on peut appeler « phase de contrôle », le patient tente d’agir sur cette courbe. Par exemple : je me décontracte, je respire profondément et calmement, j’essaye de faire baisser mon rythme cardiaque. Le biofeedback va permettre au patient de « piloter » son corps.

Le biofeedback et la rééducation périnéale

Il est très courant que le périnée, après un accouchement chez une femme ou une opération de la prostate chez un homme, perde sa tonicité. Cette perte se traduit souvent par une incontinence urinaire. Dans ce cas, des séances de biofeedback pourront être d’une grande utilité.

Comment se déroule une séance ?

Des électrodes sont placées sur le ventre du patient ou une sonde (vaginale ou rectale) est mise en place. Ces électrodes et cette sonde sont reliées à un écran. Le patient doit alors, selon un programme d’entraînement, contracter telle ou telle partie de son plancher pelvien. La force et la durée de ces contractions sont traduites par un graphique (ou quelques fois un signal sonore) sur l’écran de contrôle.

Ce dispositif permet de voir très précisément quelles sont les contractions qui sont efficaces et celles qui sont défaillantes afin d’ajuster au mieux le programme de rééducation du périnée.

Quels sont les bénéfices ?

Une tonicité renforcée, l'un des avantages du biofeedback

– Une tonicité renforcée, qui permet au sphincter vésical de jouer pleinement son rôle.

– Une conscience de la place et de l’usage des muscles du périnée. C’est cette conscience qui rend possible la contraction de vos muscles quand vous le décidez, et permet d’éviter les fuites lors d’efforts physiques.  

À lire également :