Close

L’autorééducation du périnée pour prévenir l’incontinence

Posté le 04/12/2017 par Barbara | Infirmière conseil

Hommes ou femmes, nous pouvons tous être touchés par l’incontinence. Prendre soin dès à présent de son périnée peut éviter ce désagrément ou au moins en réduire les effets.

L'autorééducation périnéale

Le relâchement du périnée est à l’origine de la plupart des cas d’incontinence urinaire. Grossesse, accouchement et ménopause chez les femmes, problèmes de prostate chez les hommes et sport intensif chez les deux, sont en grande partie responsables de la perte de tonicité du périnée. Pourtant ce dysfonctionnement n’est pas inéluctable ! Nous sommes beaucoup à faire de la gym, du jogging pour conserver à notre corps souplesse et tonicité... mais qui parmi nous, se soucie de muscler son périnée ? Peut-être que la cause de cette négligence réside dans la méconnaissance de cette partie de notre anatomie ? Paradoxalement, nous prenons soin de préserver la jeunesse de notre corps, mais nous risquons par négligence de devoir faire face à des problèmes d’incontinence. Alors, musclons notre périnée sans plus attendre !

Des exercices faciles et praticables n’importe où

Certains exercices pour muscler le périnée sont d’un usage simple, c’est le cas des exercices de Kegel. Adaptés aux femmes et aux hommes, ces exercices ne nécessitent aucun matériel et peuvent se pratiquer n’importe où, au travail ou devant la télévision ! Autant dire que vous n’avez plus d’excuse. ;)

Les Exercices de Kegel se pratiquent en position allongée, assise ou debout. Il en existe plusieurs variantes selon le degré de difficulté recherché. Nous allons parler ici d’un exercice de base, facile à réaliser, qui si vous le pratiquez régulièrement devrait vous permettre de tonifier votre périnée efficacement dans un but préventif.

– Installez-vous, confortablement. L’exercice peut être pratiqué debout, assis ou allongé.

– Contractez votre périnée. La contraction doit être sensiblement la même que celle qui vous servirait à stopper la miction ou encore à retenir un gaz ! C’est toute cette zone comprise entre l’anus et l’appareil génital qui doit se contracter.

– La contraction doit être tenue entre 3 et 10 secondes (selon vos capacités)

– Répétez le mouvement 10 à 20 fois et si possible sur 2 ou 3 séances par jour.

La rééducation périnéale: une solution efficace

La rééducation périnéale est systématiquement proposée aux jeunes mamans en prévention des risques de fuites urinaires futures. Elle est également conseillée dans les cas d’incontinence urinaire d’effort ou par impériosité, en période préopératoire, postopératoire d’une intervention de la prostate ou dans la prise en charge des prolapsus à un stade peu avancé. Bien sûr, de nombreuses méthodes existent pour tonifier son plancher pelvien. Certaines, comme l’électrostimulation ou le biofeedback font appel à un appareillage (sondes ou cuissières, moniteur et programmateur électronique...) et sont prescrites lorsque la défaillance est installée (après un accouchement, une opération, etc.).

L’auto rééducation périnéale à domicile grâce à l’électrostimulation

Contrairement aux exercices de Kegel, où vous devez fournir l’effort musculaire, l’électrostimulation va provoquer, par le biais d’une stimulation électrique indolore la contraction des muscles du plancher pelvien. Pendant ces séances, vous êtes passive. Voici les différents appareils pouvant être utilisés pour la rééducation par électrostimulation :

GynEffik® 2.0, simplicité d’utilisation 

  • Il possède 3 groupes de programmes pour répondre aux 3 types d’incontinence urinaire (effort, impériosité et mixte) ;
  • Il a une efficacité cliniquement prouvée avec seulement 3 séances de 30 minutes par semaine ;
  • Il permet d’enregistrer automatiquement les dernières séances, vous permettant ainsi de suivre vos soins au fur et à mesure.
  • Il se recharge sur secteur, ce qui garantit une durée de vie indéfinie à l’appareil.

Gyneffik®2.0

Keat®, electrostimulation sans fil:

  • C’est une sonde vaginale sans fil, dont la communication au boîtier se fait par ondes hertziennes ;
  • Elle possède 4 programmes pour traiter les 3 types d’incontinence urinaire : effort, impériosité et mixte ;
  • Son boîtier et sa sonde sont alimentés par des piles et ne se rechargent pas.

Innovo® 1.5, électrostimulation externe

  • Il s’agit d’un short relié à une télécommande par des câbles. Cet appareil se qualifie d’appareil non invasif, puisqu’il s’utilise de façon complètement externe.
  • Il possède 2 programmes pour traiter les 3 types d’incontinence urinaire ;
  • Sa télécommande fonctionne à l’aide d’une pile.

Biofeedback et rééducation périnéale

En rééducation périnéale, le biofeedback se pratique avec l’aide d’un appareil manuel ou connecté. Les appareils de biofeedback permettent de muscler le périnée, en donnant à l’utilisatrice des indications précises quant à la force et à la durée des contractions des muscles périnéaux, lors des exercices. Cela permet à chacune de prendre conscience de sa physiologie et de jouer un rôle actif dans sa rééducation.

Emy, première sonde connectée française

  • Sonde destinée à l’accompagnement de la rééducation du périnée à domicile ;
  • Ludique et facile, permet de mesurer et de constater le fruit de ses efforts via l’application gratuite.

Une gymnastique toute bénéfique !

Outre le fait que ces exercices peuvent permettre d’éviter l’incontinence, le fait de tonifier votre périnée vous permettra aussi d’améliorer la qualité de vos rapports sexuels !

À lire également :