Close

Les cônes vaginaux : la bonne idée pour rééduquer votre périnée

Posté le 05/12/2017 par Julie | Infirmière

Votre périnée a perdu sa tonicité ? Parmi l’éventail des procédés de rééducation, les cônes vaginaux présentent plusieurs avantages : petits, discrets et simples d’utilisation.

Les causes qui affectent la tonicité de votre périnée sont nombreuses. Accouchement, prise de poids, maladie, sont autant de motifs qui rendent nécessaires une rééducation du plancher pelvien. Vous cherchez une méthode simple et ludique à utiliser à la maison ? Découvrez les cônes vaginaux.

À quoi ressemblent les cônes vaginaux ?

Ce petit ustensile d’environ 50 mm sur 2 de diamètre ressemble plus à une prune allongée qu’à un cône ! La surface en plastique médical est douce et lisse. Le cône est muni à son extrémité d’un cordon d’extraction. Ils pèsent de 20 à 70 grammes et sont présentés en étui de 4 ou 5 pour faire évoluer la difficulté.

Conseils d’utilisation 

– Avant toute utilisation, pensez à nettoyer les cônes un spray spécial ou simplement du savon. N’utilisez jamais de produit à base d’alcool, vous risqueriez d’endommager la surface du cône.

– Introduisez le cône dans le vagin, comme vous le feriez avec un tampon périodique. Le cordon doit rester à l’extérieur du vagin, afin de pouvoir extraire le cône sans difficulté.

– Commencez par le poids le plus léger. À mesure que vous progresserez, vous utiliserez des poids de plus en plus lourds.

En quoi consistent les exercices ?

Le principe est simple :

– Introduisez le cône le plus léger dans votre vagin et tenez-vous simplement debout. Si vous n’avez pas le moindre effort à fournir pour le maintenir en place sans qu’il ne glisse, passez au poids supérieur.

– Contractez votre périnée afin d’empêcher le cône de descendre. Et essayez de le faire remonter dans votre vagin. Vous pouvez reprendre vos occupations habituelles, sans laisser échapper le cône vaginal. Plus vous bougez, plus l’exercice est efficace.

Fréquence et durée

Il est conseillé de répéter l’exercice deux fois par semaine, en séances de 15 à 20 minutes. Ne prolongez pas les séances en croyant bien faire. Au-delà de 20 minutes, vous risquez de fatiguer à l’excès votre périnée et de l’endommager.

Durée du traitement

Il est variable en fonction de vos progrès. On considère qu’une rééducation réalisée à l’aide de cônes vaginaux dure entre 1 et 4 mois. Mais la meilleure preuve c’est de constater

que vous n’avez aucun mal à retenir le cône le plus lourd ! Dans ce cas, vous pouvez suspendre les séances. Dès lors, il est conseillé d’entretenir la tonicité de votre périnée, à l’aide d’une séance par mois.

Existe-t-il des contre-indications ?

Pour ainsi dire non, il n’y a pas de contre-indication à l’usage des cônes vaginaux. Tout au plus quelques recommandations :

– N’utilisez pas les cônes pendant les règles

– Si, au cours de l’utilisation, vous détectez un inconfort ou une douleur qui persiste plus de 48 heures, parlez-en à votre médecin

– En cas de prolapsus ou après une opération pelvienne, attendez le feu vert de votre médecin avant toute utilisation. 

À lire également :