Close

Définition de Diurese

Définition de Diurese

incontinence et fuites urinaires

Chaque jour notre corps a besoin d’énergie. Cette énergie provient tout simplement des apports nutritionnels des aliments que nous mangeons. Notre corps évacue ensuite des déchets qui proviennent de la combustion cellulaire, à partir de la transformation de ces aliments.

Ces déchets sont évacués par la sueur, les matières fécales et les urines.

La diurèse est l’ensemble des processus de l’élimination urinaire ou le processus de production d’urine. On parle parfois de diurèse juste pour parler du volume de la sécrétion urinaire ou du débit urinaire et par extension pour parler de la surveillance de l’urine.

Notre santé peut être analysée juste à partir de la quantité et de la qualité de notre urine.

Selon la quantité d’eau que chaque personne boit par jour, la diurèse normale se fixe à 800 ml à 1500 ml par jour.

La diurèse et les maladies relatives au débit d’urine

Un débit urinaire anormal peut être le symptôme d’une maladie chez l’homme. On peut par exemple parler de Polyurie qui est l’augmentation de la quantité d’urine émise pendant une durée de 24h. Cela peut monter à 3 litres par jour pour un adulte.

Il y a également le syndrome polyuro-polydipsique, lorsque la polyurie est accompagnée d’une grande soif.

Il y a aussi l’oligurie et l’anurie. L’oligurie est la diminution du volume d’urine produite par jour. Le cas se présente lorsque ce volume est inférieur à 500 ml auprès des adultes. On l’appelle anurie lorsque la quantité d’urine émise ne dépasse pas les 100 ml.

En quoi consiste la diurèse ?

Elle mesure la quantité des urines émises et analyse leur qualité. La diurèse nous permet de connaître le processus de fabrication de l’urine, le débit et de savoir ce que les urines contiennent. Plus précisément, elle nous permet de connaître les composants organiques, les ions, les bactéries, etc..

L’objectif est de pouvoir maintenir de façon constante la quantité d’eau dans notre corps. Un bon débit d’urine permet également de maintenir la quantité de sels minéraux qui permet à notre corps de bien fonctionner. L’élimination des déchets reste la priorité de la production d’urine. Cette élimination concerne aussi l’acide urique, l’urée et les autres substances (ainsi que les médicaments). Elle aide plusieurs éléments de notre corps comme par exemple l’appareil respiratoire, l’appareil digestif, la peau, les cycles menstruels chez la femme.

Il y a en général dans un litre d’urine 950g d’eau, des sels minéraux, des chlorures et des phosphates, des déchets azotés. Lorsque notre organisme fonctionne mal, il peut y avoir dans notre urine du sang, des protéines, des pigments biliaires.

La mesure de la diurèse permet de connaître le bon fonctionnement des reins d’un patient. Cela peut permettre de faire des diagnostiques de diabètes ou autres et de faire de la surveillance par rapport à des traitements diurétiques ou des bilans sur la quantité des éléments entrants et sortants de notre organisme.

Les anomalies à détecter chez les seniors

La couleur rouge dans l’urine peut révéler diverses pathologies. Ce qui est le plus connu est l’existence de sang dans l’urine. Selon la coloration de l’urine, le médecin peut identifier les problèmes rencontrés par le patient.

L’odeur d’ammoniac est le signe que l’urine a été laissée se reposer longtemps et que la personne n’est peut-être pas assez hydratée. L’odeur de l’urine peut également être modifiée par la consommation de divers aliments, et de médicaments. Si la quantité d’urine est en excès ou insuffisante par rapport à la quantité d’eau consommée, ou que sa couleur est rouge avec une odeur anormal, il est mieux de consulter le médecin afin de comprendre quel est le problème, notamment par une diurèse.

Lire également :