Close

Comment choisir une protection (couche) contre l’incontinence fécale ?

Comment choisir une protection (couche) contre l’incontinence fécale ?

L’incontinence urinaire est beaucoup mentionnée au détriment de l’incontinence fécale. Face à cet autre symptôme moins signalé, les solutions pour le confort existent aussi. Mais un bon choix vous protège de l’inconfort des odeurs et vous permet de vivre presque normalement.

Un large choix de modèles de couche contre l’incontinence fécale

Choisir un modèle de couche contre l’incontinence fécale ne devrait pas être difficile en raison de la diversité des produits du marché. Avant de vous cantonner à une marque ou à un produit en particulier, il est judicieux de définir les caractères de l’incontinence. Est-elle passagère? Est-ce que les fuites sont devenues chroniques ? Est-ce que vous retenez les matières mais lâchez les gaz ? Avez-vous peur de vous souiller complètement en public ? En avez-vous besoin pour un court déplacement ou pour la vie de tous les jours ? Avez-vous besoin de quelqu’un pour vous aider à les enfiler ? Une fois que vous avez cerné vos besoins, vous trouverez plus facilement le modèle qui vous conviendra. Prenez compte de votre taille et n’hésitez pas à essayer quelques marques en paquet unique. Les protections contre l’incontinence anale se déclinent en tailles allant du XXS au XXL. La plupart des modèles s’apparentent plus à des couches culottes qui s’enfilent pour plus de protection. Malgré cela, il existe des modèles discrets. Les protections anatomiques conviennent aux fuites occasionnelles tandis que les changes complets s’adressent aux personnes peu mobilisées.

Objectif : zéro débordement

Déterminer l’origine de l’incontinence peut aussi être d’une grande aide. En effet, les problèmes intestinaux entrainent souvent des incontinences de trop plein, comme c’est le cas lors des constipations où les selles dures restent, mais les selles liquides s’évacuent quand même. Un autre type d’incontinence dû à la faiblesse des sphincters ou à des problèmes neurologiques se manifeste par des fuites plus abondantes. Les couches simples peuvent contenir les petites fuites de matières fécales. En cas de maladie qui vous expose à de plus grandes fuites, optez plutôt pour des changes complets ou des protections très absorbantes. D’ailleurs, soyez sûr de ne pas avoir à garder votre couche trop longtemps pour ne pas subir de macération. La toilette doit se faire le plus tôt possible. En somme, il faut une couche qui absorbe correctement et qui s’adapte à votre morphologie pour rester discret.

Les marques de couche les plus prisées

Pour une incontinence fécale importante, il existe des protections très sûres comme celles de la gamme Molicare de Hartmann. Ces changes ont la réputation bien établie du fait qu’elles ne fuient pas et retiennent les matières à tous degrés. Cette gamme comporte des protections spéciales pour le jour et la nuit en fonction des horaires des fuites. Un essai de quelques jours est toujours recommandé pour que les incidents ne surviennent pas au moment inopportun. D’autres marques comme Tena offrent des couches faites de cellulose aux grandes capacités d’absorption. Des marques comme Bambinex et Filigrane proposent des couches lavables pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser de matières synthétiques pour des raisons écologiques ou de confort.