Close

Comment prévenir l'incontinence urinaire féminine

Comment prévenir l'incontinence urinaire féminine

Hommes et femmes ne sont pas égaux devant l'incontinence urinaire : si plus de 4 millions de français ont des fuites urinaires régulière, plus des trois-quart sont des femmes. L'incontinence urinaire est donc une pathologie essentiellement féminine. Toutes ne sont pas sujettes aux mêmes problèmes d'incontinence urinaire : la génétique, les grossesses sont des facteurs qui peuvent augmenter le risque de souffrir de troubles urinaires à une période de sa vie. Voici quelques conseils pour prévenir efficacement le risque de fuites urinaires futures.

Incontinence urinaire féminine : des conseils de prévention

  • STOP À LA RÉTENTION

Il est important d'avoir de bonnes habitudes aux toilettes : ne vous retenez pas trop longtemps, ne poussez pas en urinant, n’allez pas aux toilettes par “précaution”. Toutes ces pratiques peuvent dérégler votre système urinaire et provoquer des fuites.

  • INCONTINENCE ET ACTIVITÉ SPORTIVE

Il est établi que la pratique de certains sports comme le tennis, la danse, les séances d’abdominaux, l'athlétisme, etc, augmentent le risque de souffrir d'incontinence urinaire d'effort. De manière générale, toutes les pratiques qui impliquent une contraction des abdominaux "à souffle coupé" doivent être réduite.

  • LE PORT DE TALON HAUT AUGMENTER LE RISQUE DE FUITES

Evitez de portez trop souvent des talons hauts, ils contribuent à déséquilibrer la statique du plancher pelvien.

  • FAITES ATTENTION À VOTRE POIDS!

La prise de poids, surtout pendant la grossesse, augmente la pression exercée sur les muscles du périnée et favorise d'autant l'incontinence urinaire d'effort. Evitez également de porter des charges lourdes pour les mêmes raisons.

  • TACHEZ D'ÊTRE CONSTIPÉE LE MOINS SOUVENT POSSIBLE

La constipation implique la nécessité de pousser pour évacuer les selles. Ceci a pour conséquence de fragiliser le périnée, responsable de la continence. Il est donc important de respecter un régime alimentaire adéquat.

  • SOIGNER VOTRE TOUX!

La toux est un facteur aggravant de l'incontinence urinaire d'effort chez la femme. Elle augmente très fortement la pression sur le plancher pelvien et peut ainsi provoquer des fuites en jet.

  • NE PORTEZ PAR DE CHARGES TROP LOURDES!

Le port de sacs, cartons ou sacs de courses abime votre périnée. Préservez-le en évitant des que vous le pouvez de porter ces charges

  • EVITEZ LES BOISSONS DIURÉTIQUES

Ces boissons augmentent la quantité d'urine dans votre vessie. Pour réduire le risque de fuites, il convient donc d'éviter d'ingérer des boissons comme le café.

  • RÉÉDUQUEZ VOTRE PÉRINÉE (CF NOTRE DOSSIER SUR LA RÉÉDUCATION PÉRINÉALE )

Il est primordiale de rééduquer son périnée, surtout à la suite d'une grossesse. Cette rééducation doit se faire par consultation de votre kiné et doit être complétée par des séances de gymnastique périnéale.L'électrostimulation périnéale est également intéressante car elle permet une prise en charge efficace et dans l'intimité du domicile.

  • BANNISSEZ LA PRATIQUE DU “STOP-PIPI”

Focus sur l'électrostimulation périnéale

La rééducation périnéale est primordiale à la suite de chaque grossesse. Cette prise en charge permet de tonifier les muscles du périnée fragilisés par la grossesse et l'accouchement.

Des séances chez votre kiné sont nécessaires pour vous faire prendre conscience de l'endroit des contractions des muscles de votre périnée. Une fois ces quelques séances effectuées, vous pouvez continuer le traitement à la maison en utiliser une sonde d'électrostimulation périnéale.

Les sondes Keat et Keat Pro sont particulièrement efficaces et pratiques dans le traitement de l'incontinence urinaire d'effort et par impériosité. Les séances de rééducation durent 30 minutes quotidiennement, pendant une période de deux mois. L'avantage de l'auto-rééducation est qu'elle peut se faire dans l'intimité de votre domicile. Elle est sans risque, efficace et n'implique pas des RDV chez le kiné qui peuvent prendre du temps dans un emploi du temps serré de jeune maman.