Close

Les questionnaires d’évaluation de l’incontinence

Les questionnaires d’évaluation de l’incontinence

L’incontinence urinaire a de grandes répercussions sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent de façon chronique. Des questionnaires ont été établis afin de quantifier l’impact des fuites dans un but diagnostique et de prise en charge. Voici les plus fiables.

L’IPSS

L’IPSS ou International Prostate Symptom Score indique, de par son nom, un formulaire qui permet d’évaluer l’intensité de l’incontinence urinaire chez les hommes atteints d’une hypertrophie de la prostate. En effet, l’augmentation du volume de cette glande est responsable de la réduction des voies d’écoulement de l’urine et de fuites urinaires par trop plein de la vessie. L’IPSS évalue sur une échelle de 0 à 5 les réponses à 8 questions concernant la fréquence des mictions, la force du jet ou encore la douleur. Il constitue un instrument pour la décision thérapeutique du chirurgien.

Le catalogue mictionnel

Ce catalogue est une sorte d’inventaire des comportements urinaires décrits par le malade permettant au médecin de juger la pertinence d’un traitement ou d’un examen. C’est un outil de diagnostic qui ressemble plutôt à un calendrier. Il comporte les heures et les volumes des mictions chaque jour pendant 3 jours au minimum. On peut également y noter la quantité de liquides ingérée, les éventuelles fuites, les autres incidents ou symptômes en lien avec la maladie, les moments de changements de protections. On peut aussi y mentionner les détails importants ressortis des questions du médecin concernant les fonctions urinaires.

L’USP

L’USP ou Urinary Symptom Profile (questionnaire des symptômes urinaires) est un formulaire à remplir des données sur la fréquence des mictions et l’intensité des symptômes. L’évaluation porte sur 4 semaines en rétrospective. Pour répondre à ce questionnaire, il suffit de cocher la case de la réponse qui s’approche le plus du vécu personnel. Des paramètres comme la présence ou non de fuites pendant l’effort sont intégrés, tout comme le nombre de besoins urgents incontrôlés, le volume des fuites, le caractère des mictions ou encore l’intervalle de temps entre les mictions dans une journée. En se référant aux réponses, le médecin évalue le degré d’incontinence d’effort, la présence d’une dysurie et d’une hyperactivité vésicale.

CONTILIFE

CONTILIFE est la marque déposée d’un questionnaire établi pour les femmes et sert à mesurer l’impact des troubles urinaires sur leur qualité de vie. Il s’agit d’une évaluation rétrospective sur 4 semaines à remplir seule. Les questions sont à choix multiples et portent sur les circonstances au cours desquelles les problèmes urinaires surviennent, la gêne qu’ils occasionnent au quotidien. Le questionnaire explore également le lien entre les fuites urinaires et les situations d’effort, le ressenti de la personne face à la situation, en particulier la façon dont elle perçoit son image, le retentissement émotionnel des symptômes, la vie sexuelle et la qualité de vie en général.

Les autres questionnaires

Il existe d’autres formulaires conçus pour l’évaluation de l’impact sexuel de l’incontinence urinaire, en lien avec la présence d’une descente d’organes. C’est le cas des déclinaisons du PISQ qui est une variante française du « Pelvic Organ Prolapse/Urinary Incontinence Sexual Questionnaire ».