Close

Gyneffik

Gyneffik

Le Gyneffik, un électrostimulateur périnéal est un outil thérapeutique intéressant pour les personnes qui souffrent d’incontinence urinaire modérée. Ce symptôme concerne surtout les femmes de la soixantaine et peut être résolu avec l’aide d’un rééducateur avéré.
Une alternative correcte de traitement contre l’incontinence

Mis au point par I-Gen Healthcare et commercialisé par le laboratoire pharmaceutique Effik, le Gyneffik est un stimulateur sans fil utilisé dans la rééducation périnéale. En effet, la faiblesse des muscles périnéaux est à l’origine de symptômes dérangeants d’incontinence urinaire et parfois fécale. De plus, certaines personnes sont embarrassées par l’idée d’un traitement d’emblée chirurgical. Pratique et accessible, le Gyneffik s’adresse à celles qui ne voudraient pas d’un traitement invasif. En général, un stimulateur électrique envoie des décharges sur le périnée pour créer des contractions dans le but de le raffermir. Le lot fourni par le vendeur contient donc un stimulateur, un boitier pour l’alimentation du stimulateur et une télécommande. Les éléments annexes comportent un câble USB, un chargeur, un guide d’utilisation et un DVD contenant des instructions.
Comment utiliser le Gyneffik ?

Lors d’une première utilisation, il est nécessaire de charger le stimulateur en branchant les 3 fiches USB et le chargeur pendant au moins 3 heures. L’utilisation est possible même si l’appareil est en charge. Le Gyneffik est pratique puisque toutes les programmations se font avec la télécommande, ce qui convient aux personnes qui ont en plus des problèmes de mobilité. Des électrodes permettent alors l’envoi de courant sur le périnée. La machine enregistre les données, permettant un suivi de l’évolution de l’état clinique. Toutefois, il faut l’utiliser prudemment en cas de prolapsus de l’utérus ou du vagin. Le constructeur ne garantit la sécurité et l’efficacité de l’appareil que si celui-ci est employé dans le respect des consignes du manuel.
Quand utiliser le Gyneffik ?

En ce qui concerne l’incontinence urinaire, Gyneffik intègre 7 programmes. Les 3 premiers s’adressent à l’incontinence d’effort, les 3 seconds à l’incontinence mixte et le dernier à l’incontinence par impériosité. La prescription de l’usage d’un électrostimulateur repose toujours sur un avis médical. Au cours d’une incontinence urinaire d’effort où le périnée est mis en cause, la personne ne ressent pas l’envie d’uriner mais une fuite se produit dès qu’elle tousse ou éternue. Au cours de l’incontinence par impériosité, c’est la vessie qui est hyperactive. L’incontinence mixte réunit les deux cas de figure

Quand ne pas utiliser le Gyneffik ?

La prudence reste de mise au cours de l’utilisation du Gyneffik qui est contre-indiqué chez les personnes portant des dispositifs électroniques comme un pacemaker ou un défibrillateur intracardiaque. Il est prudent d’éviter son utilisation au cours d’une grossesse ou d’une incontinence due à un obstacle sur les voies d’évacuation des urines. L’appareil est également déconseillé aux personnes qui ont un cancer génito-urinaire ou une rétention sévère des urines. Il est totalement proscrit lors d’une dénervation totale de la musculature pelvienne après une chirurgie par exemple. En cas d’infection urinaire, il est recommandé de procéder d’abord au traitement de celle-ci avant de commencer les séances de rééducation périnéale.