Close

Exercices de Kegel

Exercices de Kegel

Censés renforcer la musculature pelvienne, les exercices de Kegel sont destinés non seulement aux femmes mais à tous ceux qui souffrent d’incontinence. Faisables parfaitement chez soi, ils préviennent souvent la réalisation d’une chirurgie.

Les exercices de Kegel, des exercices efficaces

En 1948, le gynécologue Arnold Kegel a mis au point des séries d’exercices axés sur la musculature du plancher pelvien. Depuis, ces exercices ont gardé son nom et ils ont été également de remarquables alternatives à la chirurgie. En fait, les muscles concernés supportent la vessie, l’utérus et le rectum. Ils sont innervés et permettent de contrôler la fermeture des orifices naturels : vagin, urètre, anus… Effectuer chaque jour la série d’exercices permet d’avoir un périnée bien tonique et d’assurer la continence mictionnelle et fécale. C’est aussi un excellent moyen d’améliorer sa vie sexuelle. Pour trouver les muscles pelviens, il suffit d’essayer d’arrêter le flux lorsque vous êtes en train d’uriner. Mais ce n’est pas là le vrai exercice qui lui, se fait à vessie vide. Vous pouvez aussi utiliser un miroir pour bien définir la position des muscles.

Le mouvement de base des exercices de Kegel

Une fois que vous avez localisé le périnée entre le vagin et l’anus, vous allez vous concentrer dessus. Faites les exercices en respirant doucement et en détendant tous les autres muscles du corps. Le meilleur moyen de sentir cette détente est de poser la main sur votre ventre. Les exercices de Kegel n’éveillent aucune douleur s’ils sont faits correctement. Commencez par vous allonger confortablement sur le dos, genoux pliés. Si vous faites les exercices pour la première fois, le mouvement de base suffira : une contraction pendant 5 secondes puis un relâchement pendant 10 secondes. Vous pouvez répéter ce mouvement 10 fois mais assurez-vous toujours de faire une pause de 10 secondes entre les contractions pour éviter d’obtenir l’effet contraire. Une répétition de la série 3 fois par jour est bénéfique.

Des variantes plus poussées

Une fois que les mouvements de base sont acquis, on peut aller plus loin en adoptant des variantes. Par exemple, vous n’allez pas forcément devoir être allongée pour effectuer les exercices. Vous pouvez le faire en vaquant à vos occupations, en étant assise au travail, en étant dans les embouteillages… Chez vous, sur un tapis d’exercice placé au sol, vous pouvez effectuer le « demi-pont ». Vous prenez la position de base avec les mains le long des cuisses. Vos genoux sont serrés et pliés. Faites une contraction du périnée en expirant doucement tout en décollant doucement le bassin du sol. Restez dans cette position pendant 10 secondes. Redescendez ensuite doucement en sentant vos vertèbres rejoindre le sol une par une.

Des effets différents

Les effets des exercices de Kegel sont variables d’une femme à l’autre. Spectaculaires chez les unes, elles peuvent juste contribuer à empêcher l’incontinence chez les autres. De même, il faut attendre 6 semaines pour avoir des résultats. Si la méthode ne fonctionne pas sur vous, c’est que votre incontinence nécessite une investigation plus profonde et un traitement différent. Votre médecin vous fera bénéficier d’une rééducation périnéale à l’aide de l’électrothérapie.