Close

La rééducation périnéale : Les cônes vaginaux

La rééducation périnéale : Les cônes vaginaux

incontinence et fuites urinaires - les cônes vaginaux

Incontinence urinaire d'effort et grossesse sont étroitement liés : en fragilisant les muscles du plancher pelvien, la grossesse augmente les risques de fuites urinaires à la suite d'un effort physique (une toux, un fou-rire, etc...). Il existe plusieurs technique de rééducation périnéale : étudions les cônes vaginaux.

Description des cônes vaginaux pour la rééducation périnéale

cones vaginaux

Cette technique a été mise au point il y a un quart de siècle et consiste à faire travailler les muscles du plancher pelvien en insérant dans le vagin des cônes de taille et de forme identiques mais de poids différents.

Commencez par le cône le plus léger. En position debout, le cône a tendance à glisser en dehors du vagin, ce qui provoque un réflexe de contraction des muscles du périnée pour le maintenir en place. Effectuez cet exercice 2 fois par jour pendant environ 15 minutes. Une fois que votre périnée est assez fort pour retenir le cône, utilisez le poids supérieur et réitérez l'exercice jusqu'à utiliser le cône le plus lourd.

QUELS SONT LES AVANTAGES DES CÔNES VAGINAUX ?

Le renforcement du plancher pelvien à l’aide des cônes vaginaux est très efficace, particulièrement pour le traitement de l'incontinence urinaire à l’effort ou d’un prolapsus modéré.

- Cette technique peut s'effectuer seule à la maison et ce sans assistance médicale.

- Elle présente également le gros avantage d'obliger la femme à ne contracter que les muscles du plancher pelvien : les femmes ont en effet tendance à contracter également les abdominaux et les fessiers au cours de ces exercices.

- La progression d'un cône à l'autre vous permet de rester motivée dans votre rééducation périnéale, ce qui est important tant les facteurs de démotivation sont nombreux.

Pour plus d'informations, demandez conseil à votre médecin

A lire également :

- La rééducation périnéale (définition et généralités)
- La gymnastique périnéale
- L'électrostimulation périnéale